Survivre

Martial Vout

Entraînement à Dharavi, Mumbai, le 3 septembre 2013, dans une des cliniques de l’association Barefoot Accupuncturists

Avez-vous dû apprendre à respirer? Est-ce que votre mère ou le pédiatre a dû vous dire comment respirer pour rester en vie à votre naissance?

Est-ce qu’un nouveau-né doit apprendre à déglutir le lait maternel? Est-ce qu’on doit lui “apprendre” à avoir faim, à téter?

Avez-vous dû apprendre le désir, l’excitation sexuelle ? Avez-vous eu besoin qu’on vous suggère d’essayer?

Avez-vous dû apprendre l’envie ou le besoin d’avoir un enfant?

Toutes les réponses à ces questions sont “non”. Vous aviez naturellement ces connaissances et ces besoins parce qu’ils sont gravés dans votre instinct. Mère Nature les a gravés en vous parce qu’ils sont relatifs à votre survie et à celle de notre espèce. Vous n’avez jamais dû apprendre à faire ou à désirer ces choses.

Il reste une dernière question primordiale quant à notre survie: Avez-vous appris ou devriez-vous apprendre à vous défendre pour faire face à un (des) agresseur(s)? La plupart des personnes répondent “oui”. Mais elles ont tort.

La réponse est négative elle aussi parce que se battre face à un agresseur fait également partie de notre bagage de survie. La Nature, dans son infinie sagesse, nous a dotés dans notre instinct, dans notre cerveau reptilien, d’une méthode de défense terriblement efficace.

Respirer, boire, manger, copuler et se battre sont des besoins et des capacités qui ont été gravés dans notre cerveau reptilien pour assurer la pérennité de notre race. La Nature a fait de même avec tous les autres mammifères et reptiles. Et particulièrement avec les femelles car ce sont elles qui donnent la vie. La Nature veut et a créé des femelles fortes capables de se sortir des pires situations face aux mâles.

Je veux en venir au fait que je ne rencontre pas mes élèves 2x par semaine durant des années pour leur enseigner quelque chose qu’elles savent déjà, des mouvements et une détermination déjà gravés en elles. En trois séances, je ne fais que réveiller quelque chose qui est comme endormi en elles (tout comme chez les hommes). Nous connaissons tous la méthode humaine originelle de combat mais nous l’avons comme “oubliée” au fond de nous.

La méthode humaine originelle de défense que j’appelle andar kriechtier (andar = dedans, kriechtier = reptile) n’est ni un sport de combat ni un art-martial. Penser que nous devrions apprendre un sport de combat ou un art-martial pour “apprendre à nous défendre” est comme une insulte à Mère Nature et revient à prétendre que celle-ci aurait oublié de nous armer pour notre survie. Nous battre pour protéger notre peau est aussi simple et évident que respirer.

Advertisements